mercredi, août 10, 2022
22.5 C
Nantes

le drapeau européen a été retiré cette nuit

Après une vive polémique sur la présence d’un drapeau européen flottant seul, sans le drapeau français, sous l’Arc de Triomphe, celui-ci a finalement été retiré au cours de la nuit du 1er au 2 janvier.

Il est devenu le drapeau de la discorde : une voile gigantesque aux couleurs de l’Europe a été déployée sous l’Arc de Triomphe, pour célébrer le début de la présidence française de l’Union européenne en ce 1er janvier 2022. Mais la présence du drapeau européen seul, sans le drapeau national (contrairement au choix qui avait été fait en 2008, lors de la dernière présidence française de l’UE) a ému de nombreux internautes, rapidement rejoints par tous les candidats de droite à l’élection présidentielle.

À VOIR AUSSI – Un gigantesque drapeau européen déployé sous l’arc de triomphe pour célébrer la présidence française

Samedi soir, après une journée marquée par une vive polémique, le monument parisien était toujours pavoisé de son grand drapeau européen, tandis que des projecteurs lumineux éclairaient l’arche la plus célèbre de France aux couleurs bleutées de l’Europe. Mais ce dimanche matin, les Parisiens ont pu constater que le drapeau européen avait été retiré au cours de la nuit, comme l’a relevé le journaliste Rémi Godeau, rédacteur en chef à L’Opinion.

A-t-il été retiré précipitamment compte tenu de la polémique ? Ce dimanche matin, l’Élysée dément avoir accéléré le retrait du drapeau et assure que le pavoisement de l’Arc de Triomphe était prévu uniquement pour les journées des 31 décembre et 1er janvier. Le monument continuera en revanche d’être illuminé aux couleurs de l’Europe pendant une semaine, comme plusieurs autres sites symboliques de la capitale. Samedi, le Secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, déclarait que le drapeau européen serait retiré dans « quelques jours » et le drapeau français « évidemment réinstallé », défendant une initiative «symbolique» aussi bien que «temporaire».

À VOIR AUSSI – Un gigantesque drapeau européen déployé sous l’arc de triomphe pour célébrer la présidence française

Sur Twitter, Marine Le Pen a salué «une belle victoire patriotique à l’aube de 2022», estimant que «le gouvernement a été obligé de retirer le drapeau». Elle avait annoncé la veille son intention de déposer devant le Conseil d’État un recours en annulation et un référé-suspension.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici