mercredi, août 10, 2022
25.3 C
Nantes

Les derniers vœux du quinquennat, un triple défi pour Emmanuel Macron

ANALYSE – En pleine reprise épidémique, et à l’aube de la présidentielle, le chef de l’État doit aussi évoquer l’Europe.

Un Macron, trois Emmanuel. Le premier, chef de l’État, tout entier consacré à la gestion de la reprise épidémique actuelle. Le deuxième, président du Conseil de l’Union européenne, soucieux de marquer le Vieux Continent d’une empreinte tricolore indélébile. Le troisième, probable futur candidat, bien décidé à briguer sa réélection au printemps prochain.

Tel est le «en même temps» que les Français découvriront devant leur poste de télévision, ce vendredi soir à 20 heures, pour les derniers vœux à la nation du quinquennat. Un exercice aussi traditionnel que délicat, que le locataire de l’Élysée a longuement préparé. Revenu du fort de Brégançon (Var), où il s’était rendu la semaine dernière pour y passer Noël avec la première dame, Emmanuel Macron doit enregistrer sa prise de parole dans la journée, depuis le Château.

Après une édition 2017 relativement tranquille, qui lui avait permis de réaffirmer à l’époque sa fibre réformatrice, le président de la République a depuis multiplié les interventions…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici