mercredi, août 10, 2022
25.3 C
Nantes

Les sept familles du champagne (6/7) : les chevaliers du meunier

Longtemps jugé trop rustique, le pinot meunier n’est pas pour autant un vassal du chardonnay et du pinot noir. Porté par une bonne et saine viticulture, il devient plus qu’un faire-valoir, et des cuvées parcellaires lui sont désormais consacrées. Des vignerons emblématiques se font fort de l’imposer comme l’unique seigneur de leur cru, surtout en Vallée de la Marne.  

A l’origine de la création du Meunier Institut, Éric Taillet donne le tempo : sa cuvée Exclusiv’T ouvre la grille d’entrée de la sensualité traversant la gamme. Le nouveau cru Renaissance traduit parfaitement la densité aromatique subtile de son argile originelle. Désormais millésimé, Bansionensi brille sur 2017, allant à contre-cou-rant de la réputation de cette année difficile. Le cru offre un profil tactile caressant. C’est un grand vin de gastronomie, comme d’ailleurs une bonne partie des cuvées de Jérôme Dehours, dont le célèbre Terre de Meunier, crémeux et limpide, ou Les Genevraux, d’une générosité distinguée.  

On est dans une dimension de vin de texture, comme en témoignent également les crus de Jérôme Prévost : le rosé Fac Similé, très séducteur, et des Béguines au velouté épicé se montrent capables de donner la réplique à tout un repas de fêtes.  

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

Les coups de coeur de L’Express

Eric Taillet Exclusiv’T  

Une belle entrée de gamme dans un registre à la fois gourmand et vineux. Bonne allonge en finale caressante et épicée. 22,50 € 

Jérôme Dehours Terre de Meunier 

Belle attaque crémeuse avec une bouche dense et juteuse. Finale iodée stylée. On tient là un très beau champagne de repas. 31,40 € 

Jérôme Prévost Les Béguines 

Grand vin de gastronomie grâce à son épaisseur épicée, dotée d’une effervescence parfaitement étirée en fin de bouche. 97 € 

Jean-Marc Charpentier Pinot Meunier Zéro Dosage 

Une sélection parcellaire à très petit tirage (3 508 bouteilles), mais à grand potentiel, qui met le meunier à l’honneur. Notes de fruits jaunes à noyaux, mousse crémeuse et belle fraîcheur. 42 € 

Et aussi

Domaine Lelarge-Pugeot Les Meuniers de Clémence Extra brut (bio) 38 € 

Xavier Loriot Collision Meunier Brut 20 €  

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

Régis Poissinet Irizée Meunier 2013 115 € 

Huré Frères 4 éléments Pinot Meunier 72 € 

Opinions

Tribune

Par Carlo Ratti*

Chronique

Par Antoine Buéno*

Chronique

Jean-Laurent Cassely

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici