mercredi, août 10, 2022
22.5 C
Nantes

nous avons vérifié certaines déclarations d’Éric Zemmour

Invité de l’émission Élysée 2022 ce jeudi soir, l’ancien journaliste s’est récemment déclaré candidat à la présidentielle. Le Figaro a passé à la loupe plusieurs de ses positions et propositions.

L’ancien journaliste est désormais candidat à la présidentielle. Après avoir clarifié ses ambitions dans une vidéo fin novembre, Éric Zemmour a tenu son premier meeting officiel de campagne à Villepinte, le week-end dernier. L’occasion pour l’essayiste de présenter ses propositions, et de féliciter ses militants : «vous avez bravé le politiquement correct, les menaces de l’extrême gauche et la haine des médias», leur a-t-il notamment lancé.

Mais que peut-on penser de ses prises de position ? Comme pour les autres candidats à l’élection présidentielle, Le Figaro a vérifié plusieurs des déclarations d’Éric Zemmour. Florilège.

Sécurité routière : le permis à point ne sert-il «à rien» ?

Sur le plateau du Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro, Éric Zemmour a indiqué vouloir supprimer le permis à point, qui «ne sert à rien» et serait un «racket organisé par l’État». Le candidat, alors non déclaré, a également estimé que le permis n’avait pas d’effet sur la chute des accidents sur les routes, explicable avant tout par l’amélioration des véhicules.

«Il y a des pays comme la Suisse, la Suède ou la Finlande qui n’ont pas de permis à point, ils ont moins d’accidents que nous», a-t-il notamment lancé. Alors, a-t-il raison ? Le permis à point a-t-il, oui ou non, contribué à faire baisser la mortalité routière ? Notre vérification, ci-dessous, revient sur cette piste.

À VOIR AUSSI – Eric Zemmour veut supprimer le permis à point qualifié de «racket organisé»

Finances publiques : supprimer les dépenses sociales pour les étrangers pour financer une baisse de la CSG ?

Éric Zemmour l’a répété à plusieurs reprises : s’il est élu, il fera en sorte «que la solidarité nationale redevienne nationale». Les dépenses sociales non contributives, qu’il s’agisse du RSA, des allocations sociales ou du minimum vieillesse, pour ne citer que quelques exemples, seraient alors «[réservées] aux Français». Un moyen d’économiser «20 milliards d’euros par an», utilisés pour financer une baisse de la CSG. Mais le calcul est-il exact ? Et sur quelles données se fonde-t-il ? Notre vérification décrypte ce dossier.

Immigration : les jeunes d’origine extra-européenne, surreprésentés dans certaines banlieues ?

Assiste-t-on, dans certaines banlieues, à la «fin du grand remplacement» ? Sur BFMTV, mi-octobre, Éric Zemmour s’est insurgé contre la ghettoïsation de nombreux territoires. «Dans les quartiers des banlieues parisiennes ou autres grandes métropoles, nous sommes arrivés en fait à la fin du grand remplacement. Il y a 80% des jeunes entre 0 et 18 ans qui sont issus de l’immigration extra-européenne», a-t-il déclaré. Ce chiffre est-il vrai ? Sur quelles données s’appuie-t-il ? Pour le savoir, lisez notre vérification.

Politique : Éric Zemmour, héritier du RPR ?

L’essayiste s’inscrit-il dans la droite lignée du Rassemblement pour la République, fondé par Jacques Chirac en 1976 ? À plusieurs reprises, Éric Zemmour a revendiqué cet héritage, assurant être «le candidat de la droite, de ce qu’on appelait avant le RPR». Mais cette déclaration est-elle vraie ? Défend-il les mêmes idées et propositions que l’ancien parti ? Cliquez sur notre vérification pour le savoir.

À VOIR AUSSI – Présidentielle 2022: «Au second tour, Éric Ciotti viendra avec moi», affirme Éric Zemmour

Economie : la France, un pays «en voie de déclin» ?

C’est une déclaration choc : l’Hexagone serait «un pays en voie de déclin, d’appauvrissement, de tiers-mondisation». Alors que la France avait un PIB par habitant «supérieur à celui des Allemands et des Américains», ce n’est aujourd’hui plus le cas, a assuré Éric Zemmour, sur BFMTV, fin septembre. Mais est-ce vrai ? Peut-on parler d’un «appauvrissement relatif» de la France vis-à-vis de ses voisins ? Pour avoir la réponse, lisez notre vérification.

Immigration : deux millions d’étrangers accueillis en cinq ans ?

«Au bout de cinq ans de mandat d’Emmanuel Macron, on aura deux millions d’étrangers de plus, venus pour la plupart du Maghreb et d’Afrique noire», a affirmé Éric Zemmour face à Jean-Luc Mélenchon, sur BFMTV, fin septembre. Un chiffre qui s’appuie sur un calcul qu’il a ensuite détaillé, assurant qu’entre «350 et 400.000 réguliers [arrivent] tous les ans, pour la plupart maghrébins et africains». Son estimation est-elle exacte ? Notre vérification vous apporte la réponse, revenant sur les détails du calcul.

À VOIR AUSSI – Zemmour:«Je veux renvoyer systématiquement tous les clandestins présents sur notre sol»

Salaires : les femmes sont-elles payées moins que les hommes ?

C’est un chiffre répété à plusieurs reprises, mais que conteste l’essayiste : à poste équivalent, les femmes auraient un salaire inférieur de 18% à celui des hommes. «C’est faux», a rétorqué Éric Zemmour, en novembre, sur BFMTV : «À métier égal, à compétence égale et à travail égal, c’est faux. J’ai des chiffres qui le prouvent», a-t-il ajouté. À raison ou à tort ? Notre vérification vous explique ce dossier complexe.

Du Covid-19 à la présidentielle, vous pouvez aussi retrouver toutes nos vérifications ici !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici