vendredi, août 12, 2022
24 C
Nantes

«Le vote à 16 ans ne permet pas de lutter contre l’abstention des jeunes»

La secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement s’opposera ce jeudi à l’adoption d’une proposition de loi du PS visant à abaisser le droit de vote à 16 ans. Un sujet qui fait débat dans la majorité.

Dans le cadre de la niche parlementaire du groupe socialiste, le Sénat examine ce jeudi une proposition de loi visant à abaisser à 16 ans le droit de vote.

LE FIGARO.- Le gouvernement soutiendra-t-il la proposition de loi du PS visant à abaisser à 16 ans le droit de vote ?
SARAH EL HAÏRY.- C’est un marronnier qui revient, comme avant chaque élection présidentielle. D’abord je considère qu’être pour ou contre le vote à 16 ans, ce n’est pas être pour ou contre la jeunesse. Je refuse de faire de ce sujet un totem. Ensuite, j’observe que si les jeunes s’engagent pour des causes, ils ne votent malheureusement plus aux élections. 9 jeunes sur 10 se sont abstenus lors des dernières élections régionales. Quand je les rencontre, ils demandent une classe politique renouvelée, qui partage leurs préoccupations. Mais ils ne me parlent pas du vote à 16 ans. Je le dis clairement : le vote à 16 ans ne permet pas de lutter contre l’abstention des jeunes. Car ouvrir un nouveau droit sans donner les

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici