samedi, août 13, 2022
19.7 C
Nantes

«On a besoin de territoires unis mais non alignés»

ENTRETIEN – Satisfait de la victoire de David Lisnard, le président du Sénat défend une AMF «indépendante et pluraliste».

LE FIGARO. – David Lisnard, le maire LR de Cannes, que vous souteniez, vient d’être élu président de l’AMF. Comment accueillez-vous cette victoire?

Gérard LARCHER. – C’est une fin de séquence de l’AMF avec la fin de la présidence François Baroin. Il a beaucoup œuvré pour les territoires, depuis 2014, contre la centralité absolue du pouvoir et pour leur autonomie financière. Il faut se souvenir de la suppression, sans aucune concertation, de la taxe d’habitation! La victoire de David Lisnard s’inscrit dans la continuité des deux derniers présidents de l’AMF, Jacques Pélissard et François Baroin, pour lesquels il a travaillé. Il connaît la maison, il connaît les sujets! Je souhaite que l’AMF contribue à la mise en place d’une nouvelle génération de la décentralisation qu’on attend tous avec notamment le volet crucial de l’autonomie financière des collectivités territoriales.

Est-ce une défaite pour Emmanuel Macron?

Ce n’est pas le sujet. Il ne s’agit pas de savoir si c’est une défaite ou non

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici