dimanche, août 7, 2022
26.6 C
Nantes

Ces ministres qui écrivent des livres qui ne se vendent pas

La frénésie d’écriture de certains membres du gouvernement a le don d’agacer le président.

Douze ministres et secrétaires d’État ont déjà publié un livre depuis leur arrivée au gouvernement, ou sont en train d’en écrire un. Mais le succès n’est pas toujours au rendez-vous. Bruno Le Maire caracole en tête du palmarès des ministres écrivains. Ce mercredi 10 novembre, le ministre de l’Économie publie Un éternel soleil, son quatrième livre depuis le début du quinquennat, et son quatorzième en tout. Le ministre pourrait cependant être l’un des seuls à réussir à vendre le fruit de sa plume. L’ange et la bête, sorti en janvier 2021, s’est vendu à plus de 25.000 exemplaires. À titre de comparaison, le roman de Marlène Schiappa, Sa façon d’être à moi, n’a été vendu qu’en une soixantaine d’exemplaires au mois d’octobre.

Pour les autres ministres, moins habitués à l’exercice littéraire, la publication d’un livre est en effet surtout l’occasion de vanter son action ministérielle, voire de tenter d’exister médiatiquement. Un exercice qui réussit plutôt aux anciens présidents de la République

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici