vendredi, août 12, 2022
24 C
Nantes

Éric Zemmour vise les chasseurs, Marine Le Pen cajole les animalistes

Mardi dernier, l’essayiste a profité d’une réunion publique pour multiplier les clins d’œil aux chasseurs. De son coté, la candidate du RN travaille actuellement sur plusieurs propositions en faveur de la condition animale.

À six mois de la présidentielle, les missi dominici se succèdent chez les porteurs de fusil. Il est rare qu’un candidat à l’Élysée, a fortiori s’il se situe à droite de l’échiquier politique, ne lorgne pas sur le million de licenciés du permis de chasse. Le presque candidat Éric Zemmour ne fait pas exception à la règle.

Mardi dernier, l’essayiste a profité d’une réunion publique à Biarritz, sur la côte basque, pour multiplier les clins d’œil aux chasseurs. «Voilà des décennies qu’envers et contre tout le Pays basque a défendu sa culture, ses jeux, son mode de vie (…) ses chasses traditionnelles», a-t-il lancé. Une sortie qui ne doit rien au hasard dans cette région du Sud-Ouest où les défenseurs de la cynégétique sont légion.

Des gens très militants

Ce discours devrait aller peu à peu en s’accentuant au gré de la campagne: «Nous allons tenir un discours de soutien très clair vis-à-vis des chasseurs, confie un membre de l’équipe de campagne d’Éric Zemmour. Ce sont des gens très militants, particulièrement organisés

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici