samedi, août 13, 2022
19.7 C
Nantes

La police tue-t-elle chaque année une quinzaine de jeunes des quartiers ?

LA VÉRIFICATION – C’est ce qu’a déclaré le candidat anticapitaliste Philippe Poutou sur France Info la semaine dernière.

LA QUESTION. Interrogé sur France Info mercredi 13 octobre à la suite d’une polémique suscitée par des propos de Dominique Lanoë, adjoint au maire (LFI) de Cachan, le candidat anticapitaliste Philippe Poutou a été amené à s’exprimer sur sa vision de la police. Il a alors notamment déclaré: «La police tue, évidemment la police tue. Steve à Nantes, à Marseille pendant les “gilets jaunes” une dame qui fermait ses volets, Rémi Fraisse il y a quelques années… et puis je crois, il faudrait voir les chiffres précisément, mais que dans les quartiers populaires c’est une quinzaine de jeunes qui sont tués par la police annuellement.» Précisant ensuite: «Après, on peut discuter: assassinat, meurtre, accident ou bavure…» Puis, après une intervention du journaliste de la chaîne: «…ou légitime défense bien sûr.»

Cet extrait de l’intervention de Philippe Poutou a là encore déclenché une vive polémique, et le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a fait savoir le lendemain qu’il portait plainte

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 89% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici