vendredi, août 12, 2022
24 C
Nantes

«La clarté perdue de la ligne de l’exécutif»

CONTRE-POINT – À l’été, au moment d’instaurer le passe sanitaire, les macronistes avaient gagné la bataille de l’opinion. Et comme toujours, la victoire était affaire de clarté. En cet automne, la clarté semble avoir changé de camp.

Juillet-octobre. Sur le plan politique, le renversement est complet. Au moment d’instaurer le passe sanitaire, le gouvernement pouvait s’appuyer sur un soutien écrasant des Français, dans l’élan de l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron. Et ce sont les oppositions qui étaient alors dans l’embarras, partagées entre le refus de donner un blanc-seing à l’exécutif et la crainte d’être assimilées aux antivaccin. Ligne claire d’un côté, discours fuyants de l’autre. À l’été, les macronistes avaient gagné la bataille de l’opinion. Et comme toujours, la victoire était affaire de clarté.

En cet automne, au moins sur le plan de l’affichage politique, la clarté a changé de camp. Le vote de mercredi soir à l’Assemblée en est l’illustration. Dix petites voix de majorité, une seulement sur l’article 2 – celui sur le passe sanitaire – l’échec n’est pas passé loin alors que LREM, le MoDem et Agir disposent d’une majorité théorique tranquille dans l’Hémicycle. Or, on le sait: tout couac de mobilisation

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici