mercredi, août 10, 2022
25.3 C
Nantes

Emmanuel Macron veut éviter la fronde

ANALYSE – L’exécutif dévoilera d’ici la fin de la semaine un dispositif d’aide face à la flambée des prix à la pompe. Alors que la bataille du pouvoir d’achat agite la campagne présidentielle, le chef de l’État espère éviter un retour des «gilets jaunes».

Peur bleue des «gilets jaunes». Alors que la précampagne semblait s’engager sur des thématiques exclusivement régaliennes – notamment l’identité et l’immigration -, un redoutable invité surprise est apparu dans le débat public ces derniers jours. Il s’agit de l’explosive question du pouvoir d’achat, qui s’est cristallisée autour de la hausse des prix des carburants. Sous la pression de l’envolée des cours du pétrole, le tarif du diesel a atteint des records historiques la semaine dernière, à plus de 1,53 euro par litre, tandis que celui de l’essence continue de flamber. «Il ne faut jamais, jamais, mettre le doigt dans un débat sur le pouvoir d’achat, s’alarme un ministre de poids. On est perdant à tous les coups, car, quel que soit le montant que l’on donne, ça ne sera jamais assez.» Trop tard.

Près de trois ans jour pour jour après la vaste contestation de 2018 – les violentes manifestations hebdomadaires avaient duré plusieurs mois -, certains ronds-points ont une nouvelle fois été occupés

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici