lundi, août 15, 2022
18.8 C
Nantes

Blanquer, Dati, Philippe… Les indiscrétions du Figaro Magazine

CHRONIQUE – Petites phrases et coulisses de la semaine politique, par Carl Meeus.

« Qui avait raison ? »

Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer ne cache pas sa joie, même si elle est teintée d’une certaine lassitude. «Qui avait raison sur la rentrée scolaire», demande-t-il? Le ministre de l’Éducation nationale n’a pas oublié les Cassandre qui promettaient, des syndicats aux opposants politiques sans oublier les nouveaux spécialistes en épidémiologie, une rentrée scolaire catastrophique avec un rebond du virus à cause des enfants. Plus d’un mois après le retour à l’école, au collège et au lycée, aucune prévision alarmiste ne s’est réalisée.

Jean-Michel Blanquer n’est évidemment pas surpris, mais agacé devant le peu d’écho, lui qui n’a cessé depuis quatre ans et demi de traverser des polémiques. Elles semblent s’être atténuées ces dernières semaines, record de longévité du ministre à ce poste oblige, mais aussi en raison du début de la campagne présidentielle. Ses adversaires ont sans doute compris qu’il resterait en poste jusqu’à la fin du processus électoral. Jean-Michel Blanquer profite de cette période pour

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici